Equipe rédactionnelle et scientifique

Qui est derrière le site internet "mereconstruire.fr" ?

mereconstruire.fr est un site internet co-construit par les soignants, patientes, acteurs du parcours de soin ainsi que le laboratoire Roche.

Des médecins, chirurgiens et infirmières, spécialisés dans la reconstruction mammaire et les associations de patientes « Jeune et Rose » et « Vivre Comme Avant » ont travaillé ensemble (même à distance ) pour élaborer tous les contenus de ce projet, pour vous !

Mais c'est aussi grâce à la contribution d'onco-psychologues, d'une kinésithérapeute, d'une sexologue, d'une tatoueuse et de femmes engagées dans les associations de patientes (Geneticancer et Degom Crab ou encore Mon reseau cancer du sein et Etincelle) que nous espérons vous apporter des informations les plus exhaustives possibles.

Ce projet n'aurait jamais pu exister sans les témoignages de Carine, Catherine, Céline, Denis, Estelle, Françoise en mémoire de sa fille Chloé, Manuel, Nicolas, Séverine et sans l'aide précieuse de tous les soignants, patientes et patients, proches, acteurs du parcours de soin qui ont partagé avec authenticité leurs points de vue, leurs besoins, leurs attentes, leurs espoirs: Alexia, Angélique, Carine, Catherine et Catherine, Céline, Claudia, Clémentine, Corinne, Delphine, Eric, Laëtitia, Laure, Mahasti, Nicolas, Pascale, Séverine et Yann.

Sans oublier les relectures et les éclairages de Catherine Cerisey, ancienne patiente et consultante sur ce projet, pour que les mots soient posés avec bienveillance dans ce site internet car nous souhaitons vous accompagner avec douceur et sincérité dans votre choix de reconstruction !

La création graphique, les illustrations, la mise en forme de contenus spécifiques ou encore la réalisation de podcasts ont été rendus possibles grâce à l'accompagnement de l'agence Couleur Citron.

L'équipe Roche "Me Reconstruire" est heureuse de rassembler tous ces partenaires pour que ce site internet éclaire votre choix de reconstruction !

Présentation de l’équipe rédactionnel & scientifique

Alexia Cassar

Fonction : Artiste Tatoueuse Fondatrice de The Tétons Tattoo Shop

Pourquoi ce projet ? : « Engagée chaque jour dans la concrétisation de la dernière étape de la reconstruction par le tatouage 3D artistique du mamelon, participer au projet « Me Reconstruire » était aussi évident que nécessaire pour lever les tabous et éveiller à cette manière nouvelle et définitive de retrouver l’estime de soi après un cancer. »

Angélique Duprey

Fonction : Ambassadrice Rhône-Alpes de l’association Jeune & Rose

Pourquoi ce projet ? : « Touchée par un cancer du sein à 33 ans, je connais l’importance de pouvoir être actrice de son parcours de soin. Pour cela, il est primordial d’avoir à sa disposition des informations que l’on sait fiables, faciles d’accès, et complètes. C’est ce que propose le projet « Me Reconstruire » ! Alors y participer était une évidence. »

Carine Segura-Djezzar

Fonction : Oncologue et Onco-Sexologue CLCC François Baclesse - Caen

Pourquoi ce projet ? : « Cette question est un sujet du quotidien, et en tant qu’oncologue médicale, je me trouve en 1ere ligne d’information pour répondre aux questions des patientes, leur soumettre l’idée même d’une éventuelle reconstruction et les orienter vers les chirurgiens « réparateurs. »

Catherine Adler Tal

Fonction : Onco-Psychologue, Onco-Sexologue

Pourquoi ce projet ? : « C’est important de participer à ce projet car tout ce qui peut être utile à une femme pour l’aider à traverser des moments compliqués, des doutes, des incertitudes, des hésitations, me semble essentiel et ce projet m’a séduite pour sa grande utilité. »

Catherine Cerisey

Fonction : Ancienne patiente, consultante

Pourquoi ce projet ? : « Travailler pour le projet « Me Reconstruire » a été une évidence. C’est l’outil qui manquait aux patient.es pour avoir des informations fiables, non anxiogènes et sans jugement afin de les aider à faire un choix serein de reconstruction physique et/ou psychologique après l’épreuve du cancer. »

Céline Castellani

Fonction : Infirmière de pratiques avancées en cancérologie CHUGA (Hôpital de Grenoble)

Pourquoi ce projet ? : « Ma participation au projet « Me Reconstruire » a été une évidence étant donné que j’accompagne et soigne des patientes atteintes d’un cancer du sein. Ce projet va être une aide aussi bien pour les patientes que pour les professionnels. »

Clémentine Jankowski

Fonction : Chirurgien, Cancérologue, CGFL Dijon

Pourquoi ce projet ? : « Pouvoir fournir une information de qualité est essentiel pour accompagner les femmes dans leur parcours de reconstruction mammaire. L’atout principal de ce projet est qu’il a été construit par des patientes et par des professionnels de santé pour pouvoir répondre aux attentes de chacun. »

Corinne Pichard

Fonction : Bénévole et référente Paris /Institut Curie

Pourquoi ce projet ? : « Bénévole à Vivre Comme Avant, j’ai été moi même concernée par la reconstruction mammaire. J’ai donc accepté de contribuer au projet
« Me Reconstruire » qui offre aux femmes d’accéder à une source d’informations fiables leur permettant de mûrir un choix qui les aidera à se reconstruire physiquement et psychologiquement. »

Laetitia Mendes

Fonction : Fondatrice & Présidente de l‘association Geneticancer

Pourquoi ce projet ? : « La transmission d’informations capitales fiables, la force des témoignages favoriseront j‘en suis certaine la meilleure prise en charge possible pour avancer. Le projet « Me Reconstruire » a bien entendu raisonné en moi, répondant au besoin particulier d’éclairer aussi le cheminement des femmes mutées. »

Nicolas Leymarie

Fonction : Chirurgien Plasticien, Institut Gustave Roussy (Villejuif)

Pascale Jacquel

Fonction : Kinésithérapeute
membre de RKS réseau des kinés du sein

Pourquoi ce projet ? : « Ma motivation est d’informer les patientes que la rééducation est un soin de support indispensable durant les différentes étapes de la maladie, mais qui doit être réalisée par des kinésithérapeutes formés en sénologie. Le projet va donc contribuer à aider les femmes dans leur parcours de reconstruction ! »

Séverine Martin

Fonction : Ancienne patiente, fondatrice du salon des K Fighteuses et fondatrice de l’association Degom’crab

Pourquoi ce projet ? : « Ancienne Assistante Sociale, personnellement touchée par une mastectomie, j’ai accepté sans hésiter de contribuer au projet « Me Reconstruire », qui aidera de nombreuses femmes à se reconstruire psychologiquement et physiquement dans cette étape de vie difficile »

0:00
0:00